27/08/2007

Le succès est il nécessaire à notre survie?

Tous les hommes sont assujettis aux servitudes du succès par l'implacable raison que la survie est le premier enjeu de tous les organismes vivants. Le succès est la condition sine qua none de leur survie et vice versa. C'est sur ce terrain là que toute éducation est implantée et c'est en ces termes que se posent tous les problèmes de tous les éducateurs, enseigner à poursuivre le succès en réunissant les conditions du succès. LE SUCCES, mais plus n'importe comment!

13:39 Écrit par Reflexions dans Education | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : succes, survie, education |  Facebook |

Conflit, entre, Symbiose et Antibiose

Il est vrai qu'il y a, sur notre planète, un important problème démographique. Trop d'Humains (pauvres) dérangent. "Inconsciemment", nous hésitons d'appliquer les propositions d'anti pollution, on retarde à se mobiliser pour enrayer le SIDA, on ne trouve pas d'accord de Paix et nous aiguisons les haines. En attendant le monde égoïste sortira vainqueur avant de vivre ces dernières heures.

13:33 Écrit par Reflexions dans Comportements Sociaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : antibiose, humain, symbiose |  Facebook |

Vision globale sur conclusion énigmatique

En supposant que l'univers est apparu il y a 1 an, la terre s'est formée il y a 3 mois. La vie s'est timidement imposée environ 1 mois et demi plus tard, depuis, il y a 1 semaine, c'était lundi, cette explosion de la vie n'a cessé de croître. Bien que né il y a 1 heure à peine, "HOMO SAPIENS" , il ne nous faut guère plus d'1 minute pour aller des grottes de Lascaux aux cratères de la lune. Il est maintenant minuit, samedi soir, curieusement beaucoup de gens pensent que ce qu'ils font depuis quelques dixièmes de secondes peut durer indéfiniment...

13:27 Écrit par Reflexions dans Evolution | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/08/2007

 

3 milliards d'humains qui souffrent de la faim.

"Quelques hommes qui font fortune" ... que le pouvoir est grisant! La pollution, les guerres, les épidémies, les catastrophes naturelles, le réchauffement de la planète, les profits outrageux, etc ... l'apocalypse! ... mais nous y sommes!!

A part cela, rien de nouveau ... salut, je suis attendu pour l'apéritif ! 

17:06 Écrit par Reflexions dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

l'incommunicabilité de l'information.

Tous les rapports humains sont faits de tentatives à communiquer avec autrui. Eduquer, écrire, se rebeller, c'est tenter de communiquer de l'information. Or, il est difficile voire impossible à nos interlocuteurs de comprendre ce que nous leur disons ou voulons. Ils le comprennent mal ou "trop bien", ce qui est encore plus frustrant. De mille et une façons, ils se dérobent.L'information auto contraignante pourrait y remédier; Voilà l'urgence, le rôle de tous les éducateurs et enseignants du monde car la jeunesse s'impatiente!

 

 

 

 

 

17:01 Écrit par Reflexions dans Education | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/08/2007

Les ambiguités des mots en politique

A lui seul, le mot "POLITIQUE" est un chef d'oeuvre d'ambiguité. Il désigne l'ensemble des "services publiques" dont la justice, la police, l'éducation, les systèmes de ramassage des déchets. Or il suffit de politiser la justice pour l'anéantir, de politiser la police pour en faire l'ennemi public n°1, de politiser l'éducation pour en faire l'ennemie de tous les enfants. Il suffit de politiser le ramassage des déchets ménagers pour en faire un instrument de mal propreté publique.

Voilà où nous en sommes !

15:52 Écrit par Reflexions dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/08/2007

Sonnette d'alarme à prendre "très" au sérieux!

Le mot ECONOMIQUE que nous utilisons en toutes occasions à fini par être à l'opposé de ce que l'on croit! Il est devenu "économique" de sur consommer, anti "économique" d'économiser alors que nous créons constamment de nouveaux besoins, nos activités dites "économiques", nous rend de plus en plus instables et insatisfaits.

Pour y parvenir, l'homme s'est trouvé servir des machines qui le desservent et le tueront si l'on y prend garde.

UN HOMME AVERTI EN VAUT DEUX !

14:36 Écrit par Reflexions dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Une lueur d'espoir!

Le siècle qui s'achève est celui de la lutte pour la mort. Celui qui s'annonce doit, impérativement, être celui pour la vie!

l'obstination que nous avons déployé pendant des siècles à concurrencer nos semblables, paraît s'atténuer. La rivalité des hommes ne peut s'exercer que sur le terrain de la solidarité, un fait capital doit dominer notre avenir: le pouvoir d'achat de tous est devenu fonction de celui de chacun, alors qu'autrefois, les hommes ne pouvaient manger à leur faim qu'au dépens de leurs semblables. L'inversion est totale: ANTIBIOSE HIER ENCORE, LA VIE DES HUMAINS EST DEVENUE SYMBIOSE. C'EST DONC L'INVERSE.

14:28 Écrit par Reflexions dans Comportements Sociaux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |