15/09/2007

L'impersonnalité.

Le monde n'est pas heureux parce qu'il ne sait pas ou il va et parce qu'il subodore que s'il le savait, ce serait pour découvrir qu'il va toujours plus mal! Il est permis d'espérer qu'une grande idée homonisatrice s'éclairera quelque part alors l'humanité se comportera en adulte sans nul besoin de paraître. L'ignorer est faire preuve d’inscience, or la conscience est le propre de l'homme... libéré de ces instincts de domination, soumission.

16:27 Écrit par Reflexions dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |