02/07/2009

Une introspection utile !

L'Homme serait de toute les espèces vivantes, le dernier né de l'évolution, autrement dit une espèce inachevée, qui dépend : 
1) du cerveau ancien, dit aussi cerveau reptilien ou cerveau
   des passions.
2) du NEO CORTEX dont est issu la pensée discursive spécifique
   à l'humain.
Une chose terriblement dangereuse se dissimule dans le cerveau ancien : LA VOLONTE DE PUISSANCE, nul n'en est exempt et celui la en est d'autant plus possédé qu'il en est moins conscient. Dés que l'homme est dominé par son cerveau reptilien, cet  homme est le jouet de sa volonté de puissance et, lorsqu'il en acquiert les moyens il sait se déguiser en toutes sortes d'imposteurs pour imposer sa domination. Il n'est pas de souffrances qu'il ne soit prêt à infliger à ceux qui dépendent de lui, ni de tricherie si grossière qu'il n'en fait son affaire pour se justifier. Tant que l'équilibre, délicat à réaliser, n'est pas établi entre le PALEO CORTEX et le NEO CORTEX, l'homme est divisé,
cette division (ce déséquilibre) se situe dans les grands fonds de la psyché humaine et l'homme en a rarement conscience d'ou la nécessité d'une VISION INTERIEURE !

18:30 Écrit par Reflexions dans Evolution | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.